assurance

Tout ce que vous devrez savoir sur l’assurance moto

Vous rêvez d’avoir une moto ? Sachez que la possession de ce genre d’engin à deux roues vous oblige à souscrire avant tout à une assurance moto que vous devrez faire après d’une compagnie de confiance. Le marché de l’assurance moto proposant une large gamme d’offres, je vous conseille de revoir les points les plus importants afin de faire le meilleur choix.

assurance2

Si jamais vous avez fait le mauvais choix en matière d’assurance toutefois, vous pourrez toujours résilier votre contrat. Toutefois, il est plus judicieux de bien suivre les démarches afin d’éviter les mauvaises surprises. Enfin, sachez que les compagnies d’assurances ont aussi mis au point un système de bonus-malus pour vous sanctionner en cas de manquement aux règles de conduite et pour vous récompenser en cas de bonne conduite.

               Je vous invite ainsi à tout savoir ce qu’il y a à connaître sur l’assurance moto et son contrat afin de profiter au maximum de tous ses avantages.

Le choix d’une assurance moto en fonction de vos besoins

               La souscription à une assurance est obligatoire, lorsque vous tenez à conduire une moto. Afin de vous aider à prendre la meilleure décision dans le choix de l’assurance qui vous conviendra, revoyez avant tout vos besoins et vos priorités, car une assurance qui couvre des risques inutiles ne pourra que faire dépenser davantage.

               Tout d’abord, sachez que l’assurance responsabilité civile est obligatoire. C’est le minimum auquel vous devrez vous inscrire. Ce genre d’assurance ne couvre toutefois que les personnes          que vous aurez pu blesser au cours d’un accident. Elle n’assure, ni vous, ni votre moto. Je le conseille particulièrement aux conducteurs qui ont une moto d’occasion. Le mieux est d’ailleurs de toujours s’en remettre à l’Argus afin de connaître sa valeur réelle.

               Vous pourrez également opter pour les assurances de type intermédiaire qui permet de couvrir les tiers et votre engin en cas de vol ou d’incendie. Il y a aussi l’assurance tout risque, qui en plus des tiers et de votre engin, vous assure également en tant que conducteur. Je vous suggère de n’opter pour ce genre d’assurance que si vous achetez une moto neuve et qui vaut cher.

               Quoi qu’il en soit, je vous suggère de bien questionner votre courtier ou votre agent en assurance avant de signer un contrat. Méfiez-vous d’ailleurs des contrats trop alléchants qui comportent généralement des pièges. Le choix de la formule idéale ne revient qu’à vous et à votre situation, mais aussi selon vos besoins et l’utilisation de votre engin à deux roues.

moto-roues

Les démarches pour la résiliation d’un contrat d’assurance moto

               Dans le cas où vous découvrez que votre assureur ne vous convient plus, vous pourrez toujours avoir recours à la résiliation de votre contrat d’assurance moto. Toutefois, je vous propose de connaître toutes les démarches à suivre pour effectuer la résiliation dans les normes et les lois qui régissent le contrat.

               Un premier cas des plus évidents pour lequel vous devrez résilier votre contrat d’assurance moto est lors de sa vente. Lorsque ce moment viendra, je vous conseille d’en aviser le plus tôt possible votre assureur pour rompre le contrat. Vous avez aussi le droit de procéder à la résiliation de votre contrat d’assurance moto si vous souhaitez changer d’assureur ou que des augmentations ont été affichées par votre compagnie d’assurance, ou encore lorsque vous changez de statut, comme pour un déménagement ou une mutation professionnelle.

               La première chose à faire est ainsi d’écrire une lettre pour aviser votre assureur de votre décision pour la rupture du contrat. Vous pouvez y mentionner les raisons ou pas, mais n’oubliez pas d’envoyer votre lettre en recommandé et avec accusée de réception pour être sûr que la compagnie la recevra effectivement.

               Il a toutefois des délais à respecter pour l’envoi de la lettre qui avisera la société d’assurance de votre souhait de résiliation. Le contrat est normalement suspendu le lendemain de la réception de la lettre par la compagnie. Si vous souhaitez résilier suite à une vente, je vous conseille d’envoyer la lettre au plus tard, deux mois avant votre prochain paiement. Dans le cas d’une augmentation des tarifs de l’assurance, vous disposez de 30 jours à compter de la date où vous aurez reçu l’information.

Si c’est pour un changement de statut, vous avez trois mois pour aviser votre assureur. Ce dernier vous délivrera le relevé d’information nécessaire dans les 15 jours suivant la réception de votre lettre. Ce relevé d’information comporte toutes les données vous concernant durant le temps où vous avez souscrit à l’assurance. Il vous sera indispensable pour votre prochain contrat, alors, je vous conseille de ne pas le perdre.

Le bonus dans un contrat d’assurance moto

               Un système mis en place par les compagnies d’assurance, le bonus-malus est vu comme un moyen d’encourager les conducteurs de moto à bien respecter les lois sur la conduite. En effet, vous obtiendrez un bonus quand vous n’aurez fait aucune infraction, aucun accident tout au long de l’année.

               Avec le bonus, le coefficient de référence 1 sera multiplié par 0, 95 pour découvrir votre nouveau coefficient pour toute une année. Si vous êtes un conducteur exemplaire, vous pourrez cumuler jusqu’à 50% de réduction sur les frais de votre assurance pour la prochaine échéance.

Le malus et son fonctionnement dans la conduite d’une moto

               En ce qui concerne le malus, il vous attribue des sanctions en cas d’accident. Pour éviter d’y avoir affaire donc, je vous conseille vivement de ne faire aucun accident au cours des 12 mois suivants les deux mois  de la date d’échéance de paiement de votre prime annuelle, soit 14 mois avant que vous ne deviez régler votre paiement annuel.

               Sachez toutefois que les sinistres qui seront calculés dans le malus ne concernent que ceux auxquels vous avez eu une part de responsabilité. D’ailleurs, si avec le bonus vous bénéficiez d’une réduction de 5% minimum, alors que pour un malus, vous écoperez 25% de majoration de votre prime annuelle. Votre assureur va calculer le malus en fonction de vos nombres d’accidents par le coefficient de référence 1, 85%. Cependant, un malus ne peut dépasser les 3, 50.

Comments
  1. Kevin

    étant un grand fan de moto, j’ai déjà fait quelques accidents où la plupart du temps j’ai été la victime. Je tombais souvent, car je ne maitrisais pas encore ma moto. Je voudrais souscrire une nouvelle assurance, car j’ai une nouvelle moto depuis mon dernier accident, et personne ne veut prendre en charge mon cas. Qu’est-ce que vous me conseillez de faire ?

ADD YOUR COMMENT