Quelques conseils pour savoir que choisir le meilleur des compactes premiums et des cabriolets

Vous êtes sur le point d’acquérir la voiture de vos rêves, mais vous hésitez encore entre un toutes les modèles de compact premium et les cabriolets qui vous sont aujourd’hui proposés sur le marché ?

Un véritable passionné de moto et de voitures, de transport en général, je vous propose de découvrir ces quelques informations sur ces différentes gammes de voitures de marque que vous désirez tant conduire pour enfin vous décider sur la bonne.

voiture-vitesse

Les modèles précurseurs : AUDI A3 et A3 SPORTBACK

L’Audi A3 de 3e génération a peut-être une allure conservatrice, mais il présente des évolutions en profondeur. Tout a été amélioré au niveau confort, qualité, dynamisme et technologie. La plus grande transformation se trouve au niveau de la plate-forme MQB qui a apporté plus d’atout à l’A3 3e génération. En effet, elle est bien plus légère et est beaucoup plus flexible.

Par ailleurs, vous pourrez constater comme moi que sa partie basse a été changée pour un effet suspendu, ce qui a nettement engendré une nouvelle planche de bord qui a gagné en finesse et aussi en finition. Je trouve particulièrement qu’elle affiche aujourd’hui une vraie maniaquerie en la matière, même en imitant les modèles précédents de sa gamme.

J’ai essayé d’en conduire et je peux vous dire que dès les premiers kilomètres, j’ai parfaitement ressenti un filtrage efficace des inégalités. L’A3 offre également aujourd’hui un meilleur confort de conduite, grâce à sa grande douceur de roulement, que ce soit à basse comme à haute vitesse.

Elle est la plus séduisante de toute sa famille, je trouve. Surtout avec sa mécanique sobre et tonique, mais aussi pour sa grande souplesse et sa discrétion. Vous entendrez une note sourde et plus que plaisante en entendant son ronronnement. En y ajoutant une climatisation régulée ou un régulateur de vitesse en finition, entre autres différentes options que pourrait proposer le catalogue d’options, elle n’en sera que meilleure.

Comptez toutefois dans les 23 500 à 38 920 euros pour vous acquérir ce bel engin. Si vous avez envie d’une version Sportback d’ailleurs, rajouter en plus 900 euros. L’A3 vaut bien son prix à ce niveau.

Le Mercedes classe A : la dernière innovation

La Mercedes classe A trône à la place des meilleurs modèles actuellement. Un modèle qui n’a gardé que son nom de sa génération précédente, elle se présente bien plus longue et plus basse, mais se révèle plus huppée et se présente même avec un design des plus fascinants.

Avec ses 4,29 m de long et 1,43 m de haut, vous n’en serez que séduit autant que moi. Ses vitrages arrondis de façon CLS, sur ses flancs des plis de carrosserie nerveux, sa poupe                aux allures de DS3 et sa grande lamelle à calandre, je le trouve tout simplement athlétique et bien plus racé.

Quand j’y suis entrée pour un petit test de conduite, j’étais vraiment ébahi par son intérieur. Il m’en a mis plein la vue ! La planche de bord est parfaitement ajustée et bien racée. S’ajoute à cela l’imposant écran multifonction de 15 cm, intégré à son sommet, façon tablette numérique. J’étais également ébloui par le trio de buses d’aération empruntées à la SLS qui s’y trouve.

La conduite a été des plus confortables, et ce, grâce au modèle récent de la boîte à double embrayage 7G-DCT dont elle est équipée. Confort et dynamisme sont au rendez-vous avec le Mercedes classe A, tout en exploitant pleinement toute sa potentialité dans son moteur 1.8 diesel 200 CDI de 136 ch.

Question vitesse, rien de mieux que son temps de relance de 9,2s pour un changement de 0 à 100 km/h. Je peux vous dire toutefois que pour assurer le meilleur confort de conduite, je vous conseille particulièrement de choisir la version 250 sport. Un modèle qui est doté d’un bloc 211 ch connecté à des réglages de boîte plus sportifs et bénéficie ainsi d’un train avant plus affuté par AMG, sans oublier sa direction qui est nettement plus franche.

Cabriolet : la FIAT 500 C avec des équipements plus personnalisés

Question cabriolet, vous en avez pour tous les goûts sur les modèles disponibles sur le marché. Cependant, je préserve une attention particulière pour la Fiat 500 C. J’y ressens une ambiance particulière quand je suis à bord de ce bel engin où tout est aussi mignon que magnifique. Les comodos de clignotants aux poignets de portes, le bouton de warning… sont autant d’éléments qui la rendent encore plus attirante.

S’ajoutent à cela les nombreux équipements de personnalisation que l’on peut apporter. En effet, avec la Fiat 500 C, c’est aussi des kits chromes, des peintures à la finition pastel ou encore du cuir, parmi tant d’autres.

Si vous aimez le son, vous n’en serez également que séduit comme moi avec son système multimédia performant et design. Un ensemble audio 6 HP avec ampli et subwoofer de série. Son toit déroulant vous séduira davantage, pour rouler sous le soleil et le grand air.

voiture-propre

Le Volkswagen coccinelle cabriolet : un modèle plus rétro

À bord du Volkswagen coccinelle cabriolet, vous ne pourrez que ressentir le véritable plaisir de conduite d’une petite merveille. Connu sous sa version plutôt mini, le Volkswagen coccinelle cabriolet s’avère aujourd’hui bien plus compact, malgré sa mouture décapsulée qui confirme bien son appartenance à la gamme des cabriolets de 1949 en version découvrable.

Une présentation des plus sympathiques sera compensée par la finition de l’intérieur prônant plutôt pour les allures de Volkswagen, ce que je trouve personnellement très impressionnant. Son aspect néo-rétro m’a particulièrement tapé dans l’œil. Son ergonomie qui a été parfaitement pensée apporte davantage de confort et d’aisance à bord de ce bel engin.

Enfin, je trouve que le choix d’un modèle avec motorisation essence comme le 1.2 TSI de 105 ch, se révèlera bien plus agréable à l’usage. Par ailleurs, son espace passager à l’arrière lui voue également sa grande réputation, l’espace ayant été compté en largeur, aux coudes comme aux genoux pour vous permettre de prendre des positions des plus confortables lorsque vous êtes à bord.

Un autre élément de confort à ajouter à la Fiat 500 C, c’est sa capote qui peut s’enlever d’une seule pression, et ce, en seulement 9,5 s.  Quant à son comportement routier, je peux vous dire qu’elle enchaîne les virages avec une grande agilité qui m’a particulièrement impressionné.

ADD YOUR COMMENT