moto-entretien

L’antivol de votre moto, quelles sont les solutions qui se présentent à vous ?

L’antivol représente l’un des principaux accessoires que vous devez vous procurer si vous avez un deux roues, bien évidemment si vous voulez assurer la meilleure protection possible pour celle-ci. Le vol de moto est en effet un fléau qui prend de plus en plus d’ampleur avec le temps. Aussi, si vous ne voulez pas perdre votre moto en le laissant juste devant le café dans lequel vous êtes assis, il serait préférable de l’équiper d’un antivol. Comment le choisir correctement ?

Les antivols mécaniques

               Les antivols mécaniques sont sans aucun doute les plus répandus sur le marché d’aujourd’hui. Je dois avouer que ces derniers, quand ils sont visibles, représentent en amont de quoi faire reculer les voleurs quand ils les voient.

               L’antivol en U est la première option : on le trouve sous la forme d’un U rigide et il doit se fixer sur un point fixe pour immobiliser la roue avant ou arrière de la moto. L’avantage de ce type de protection c’est qu’il n’est pas facile de le couper ou bien de le défaire, surtout quand il est placé sur la roue arrière. Un choix que je vous conseille d’envisager dans ce cas.

               Il y a ensuite l’antivol chaîne qui permet de fixer la moto à un point immobile par la roue avant ou par la roue arrière selon vos préférences. Bien que ce type d’antivol soit assez pratique, il n’est pas aussi dissuasif qu’un antivol en U. A méditer.

               L’antivol câble pour sa part est plus dissuasif que protecteur. Il offre ainsi un minimum de protection et permet aussi d’arrimer votre moto à un point fixe. Dans l’ensemble, il n’est pas suffisant à lui tout seul pour réduire les risques de vol.

               Les antivols bloque-disques sont aussi une solution moins choisies par les conducteurs de moto. Bien qu’il empêche les roues de tourner, il ne permet cependant pas d’arrimer la moto à un point fixe ce qui facilite le fait d’embarquer la moto dans un camion ou un autre véhicule. De plus, ce genre de protection n’est pas efficace face à des experts. À rayer de la liste selon moi.

Les antivols électroniques

               Il existe aujourd’hui trois types d’antivols électroniques : le premier est un dispositif d’alarme qui se déclenche dès que l’on touche à la moto. Le second suit le principe d’un coupe-circuit. Ce dispositif se divise en deux parties : la première doit se placer sous la moto, tandis que la seconde est à porter sur soi. Pour faire démarrer la moto, il faut que ces deux parties soient en contact.

               Le troisième est un dispositif sophistiqué de géo localisation de l’engin par satellite. Si on vous vole votre moto, il sera facile de la retrouver une fois que le voleur la démarrera. Dans certains cas, il est possible d’immobiliser la moto une fois qu’elle est retrouvée.

Comments
  1. Jenny

    Ouf, merci, pour votre article. Je me demande qu’est ce que vous conseillerez donc au final pour assurer à une moto une protection optimale en supposant que vous êtes libre de votre budget.

  2. Samy

    Je vous conseillerais de faire installer plusieurs dispositifs en même temps, dont les antivols en U qui sont efficaces, mais aussi un système de géo localisation dans le cas où le premier ne serait pas suffisant.

ADD YOUR COMMENT